LES SEVEN SISTERS FALLS; par Basile

Ce matin là, nous prenons un taxi pour nous rendre dans un endroit particulier…Les seven sisters falls sont sept cascades situées au centre de l’île. On peut accéder à deux d’entre-elles par un chemin réputé  facile  par temps sec. Les pluies récentes ont  rendu le trajet plus délicat…

GRENADE (10)

 Nous voilà sur le chemin qui conduit aux cascades. Et quelle galère ! le chemin est glissant, boueux et j’ai faillis me casser la figure au moins trois fois. Enfin bon, le guide est sympa, il s’appelle Warren. Je progresse difficilement dans un chemin aussi gadoueux. Ah ! Voilà les cascades, je me les imaginais plus grandes.Nous nous baignons dans l’eau glacée de la chute. Avec Pauline et Papa nous contournons le courant que crée la cascade pour nous accrocher à la paroi rocheuse, ensuite on avance sur le côté pour se mettre sous la chute d’eau. Ça décoiffe, l’eau tambourine ma tête, quand je n’en peux plus je plonge et m’éjecte en poussant sur la roche.GRENADE (5)

 

Revenu sur le bord Warren m’explique quelque chose en anglais que je ne comprends pas,  il me montre la cascade puis ma sœur, et là je comprends… , je demande à Pauline si elle veut venir sauter du haut de la cascade :

 -« Non…je ne préfère pas .

- Bon… bah, j’y vais ! »

 Avec Warren nous prenons le chemin qui mène en haut de la cascade, si on peut ça appeler un chemin, c’est plutôt une pente de terre abrupte avec des racines pour s’accrocher. GRENADE (9)

Je monte avec peine, Warren doit avoir l’habitude car il y arrive plutôt bien, soudain une racine dans ma main casse  et je dois me retenir à Warren pour ne pas tomber (p… de chemin!), je me dis même que j’aurai dû rester avec Pauline. Ça y est nous sommes arrivés en haut du chemin (Pffff… enfin du plat), Ma réjouissance ne dure pas très longtemps car je regarde la suite et c’est encore pire, il n’y a que quelques prises pour les mains, mon corps est collé à la roche, je ne marche plus que sur un petit sentier de roche où il y a juste la place pour mes pieds. Je regarde en bas c’est le vide,  à ma gauche le haut de la chute d’eau (je ne pense plus qu’à ça), si je tombe peut-être qu’avec un peu de chance je finirai dans un fauteuil roulant. Nous voilà enfin arrivés en haut de la cascade, Warren me parle de ma sœur, je ne comprends pas et je lui dis de sauter en premier, il saute, il rentre dans l’eau et sa tête ressort (ouf ! j’ai quelques chances de survie quand même).GRENADE (4)

 Je vais sauter… J’hésite… Je regarde le chemin par où je suis monté (non je ne vais surement pas repartir par-là),  bon, ça ne me laisse plus qu’une seule solution… Je ne réfléchis pas je saute.

Wwwwooouuuuuuooouuuuu !!!plongeon2

Je reste quelques secondes (qui me paraissent une éternité) figé en l’air, puis je reviens à la  dure réalité et je m’écrase littéralement sur la surface de l’eau. Au fond de l’eau je réalise que je me suis pris un énorme plat sur les cuisses. Je remonte sur la berge tout fier de moi (malgré que  j’aie les cuisses en feu). Nous nous baignons encore un peu et nous rentrons.

Au final, une bonne journée pleine de sensations !!!

GRENADE (6)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GRENADE (1()

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Un commentaire

  1. MH GOUDEAU dit :

    Coucou vous ! Merci de bien vouloir nous faire partager cette aventure ! Nous qui n’avons pas vraiment le pied marin, nous pouvons ainsi participer à votre grand périple. De plus, nous voyons grandir Pauline et Basile que nous n’avons pas vus depuis bien longtemps déjà. Ce sont à présent deux beaux adolescents. On espère que vous avez tous retrouvé la forme et que la suite de votre voyage sera plus serein. Bises à vous quatre.

Répondre

Apiedmaispasque |
Lilotbambou |
Kangourouroz |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Asiafamily
| ECOLE JEAN DE LA FONTAINE -...
| Plaisir d'écrire et vo...