Archives pour la catégorie (03)les Canaries

LA SUITE DES AVENTURES DE L’ÉLECTRITOUT; Par Bernard

 

image

image

image

image

LES AVENTURES DE L’ÉLECTRITOUT, ou comment j’ai fais de la rando aux Canaries avec un frigo américain sur le dos; par Bernard

 

image

image

image

Album photo « LA GRACIOSA »

 

La Graciosa

La Graciosa, petite île de sable et de lave; A droite le tout petit village avec le petit port, souvent plein en saison; A gauche on voit la petite anse de « la baie des français », un des trop rares bon mouillage des Canaries (sauf par SW).

 

Canaries (5)

Arrivée au petit matin à La Graciosa, Véronique à la barre.

Canaries(1)

Graciosa, un paysage austère et beau…

 

Canaries (2)

La plage de Graciosa, avec les montagnes de Lanzarote au fond.

 

PLAYA DE LA GUANCHA; vu par Pauline, janvier 2013

arrivée à la Guancha

arrivée à la Guancha

 

Nous avions fait nos sacs la veille et nous devions partir ce matin-là. Le programme s’avérait idéal : 2h de marche avec un sac à dos, arrivée sur une plage déserte, et nuit dans une ancienne grotte Guanche (les premiers habitants des Canaries). J’y avais déjà été il y a deux ans et je savais que la plage était couverte de galets, comme ça, pas de surprise. Je me doutais que nous serions chargés mais je me disais que ce n’était qu’une toute petite montagne de rien du tout que nous devions franchir, et lorsque j’étais toute fière d’être arrivée en haut, je me suis rendu compte qu’il y en avait une autre.

Il fallait alors redescendre la première et entamer la montée de la seconde montagne. Ce n’est qu’une fois arrivée en haut que j’ai revu la fameuse plage. Je l’ai trouvée très belle. Puis il a fallu redescendre, on était chargés comme des ânes, et la descente, c’était le plus douloureux pour les genoux. Lorsqu’on est arrivés j’étais complétement crevée (mais ce n’est qu’un détail).On s’est assis sur le muret qui menait à la seule maison à des kilomètres à la ronde. On ne sait pas trop qui vit dedans ni comment on a fait pour la construire, mais une chose est sure, elle est là, toute seule au milieu de la plage, inhabitée. Comme il n’y avait personne, on s’y est installé et on a mangé nos sandwiches. Moi, j’avais hâte de voir notre grotte, mais Basile, lui, par contre, voulait dormir sur la plage. D’ailleurs ce jour-là ce n’était pas possible. On n’avait pas pris de tente et il y avait trop de vent et de vagues. Pour lui faire plaisir on lui a promis que l’on reviendrait dormir ici le dernier jour.

On s’est ensuite dirigés vers la grotte. Il s’agissait d’une grotte qu’on avait vu il y a deux ans mais dans laquelle on n’avait pas pus dormir. Papa avait l’air de s’en souvenir parfaitement, mais moi je ne voyais pas du tout à laquelle il faisait référence. Même lorsque nous sommes arrivés sur les lieus, je ne me souvenais pas d’avoir déjà vue cette grotte. Je l’ai toutefois trouvé très belle et parfaite pour y vivre. Ce soir-là, nous avons fait un feu et les parents nous ont racontés une de leurs histoires. Puis on est allés se coucher et j’ai très mal dormis (mais ce n’est qu’un détail).

Canaries (12)

Le lendemain j’ai été me baigner avec Basile, c’était amusant car il y avait toujours des vagues (quoique bien moins que la veille), cependant, lorsque je me faisais, par mégarde, emporter dans une déferlante, je me cognais partout sur les galets et après, je rentrais avec des gros bleus (mais ce n’est qu’un détail). Le troisième jour, on est allés monter un camp sur la plage. J’ai construit un muret avec des galets et on a mis un tarp (un genre de bâche) sur des bâtons de rando pour faire un toit. Une fois terminé le résultat était super, on se sentait vraiment chez soi. Je dirais même qu’on s’y sentait mieux que dans la grotte, car c’est nous qui l’avions construit.

Canaries (14)

notre camp sur la plage

L’après-midi je me suis fait mal à l’oreille en me prenant une vague en pleine figure. Maman m’as préparé de l’huile mais elle n’avait rien pour doser et je crois qu’elle m’en a mis trop, ça m’a fait mal toute la journée (mais ce n’est qu’un détail). Le soir on a mangé des bananes au chocolat cuites en papillotes (Mmm…).

Le lendemain, je n’avais plus mal à l’oreille (je vous avais bien dit que ce n’était qu’un détail !). On a plié les affaires et on est repartis. J’ai fait le chemin inverse, c’était plus facile, vus qu’on avait des sacs plus légers. On est arrivés à San Sébastian à temps pour fêter le jour de l’an.

 

Pauline

Canaries (18)

PLAYA DE LA GUANCHA; vu par Basile, janvier2013

petit matin dans la grotte

petit matin dans la grotte

Ca y’est nous partons pour Playa de la Guancha. Normalement tout est prévu, les parents voudraient aller dans une grotte, moi par contre je n’ai pas du tout envie d’y aller, je veux dormir à la plage mais papa et maman me disent qu’on n’est pas sûr d’où on va dormir. Je pars donc avec eux en espérant aller à la plage. Toute la famille part chargée comme des mules car il faut emmener la bouffe et l’eau pour les trois jours donc résultat je suis crevé, Je ne regarde même plus le paysage et espère arriver le plus tôt possible. En arrivant nous mangeons et nous nous reposons au bord de la plage avant de repartir visiter les grottes. Apparemment papa trouve la grotte de ses rêves, mais moi je ne l’aime pas du tout, elle est trop petite on se cogne la tête par tout et elle est trop éloigné du chemin; c’est supedans la grotter dur d’y monter, du coup ça me met de mauvaises humeur pour toute la soirée. Nous terminons la journée en faisant un feu.

Le lendemain nous partons à la plage pour chercher de l’eau au puit et ramasser du bois pour le feu, avec Pauline j’en profite pour me baigner dans les rouleaux. Après s’être fait rincés par les vagues nous rentrons faire un barbecue. Le troisième jour nous repartons à la plage pour camper. Je suis super content d’y aller et j’arrive enthousiaste, l’après-midi je vais me baigner et jouer sur la plage avec Pauline, nous passons une méga soirée devant le feu à manger des pattes et des bananes au Nutella cuites à la braise. Le lendemain nous repartons après nous être baignés, beaucoup moins chargé qu’à l’aller, mais je rentre de mauvaise humeur tout seul devant, après mettre disputé avec papa. Mais sinon c’était un assez bon séjour à Playa de la Guancha.                      

Basile

playa de la Guancha

playa de la Guancha

 

le camp sur la plage

le camp sur la plage

 

LES CANARIES ; par Basile

LES CANARIES ; par Basile dans (03)les Canaries basile-a-sintra4

 A notre arrivée sur Graciosa une forte houle  accompagnait le bateau, en faisant le tour de l’île le calme revient ; après avoir fait quelques ronds dans le mouillage, malgré les rafales de vent, nous  réussissons à poser l’ancre. J’étais content car il y avait une plage et la mer était bleue.

Nous descendons à la plage pour jouer, les parents partent au village pour faire les courses. Le lendemain je pars avec ma soeur pour regarder les poissons et faire de la plongée.

Après être restés environ 3 jours, nous partons et allons vers Lanzarote, au port d’Arrecife, qui est sur l’île d’à côté. En arrivant, nous nous mettons au mouillage et descendons pour un peu visiter le coin. Le débarquement est un peu catastrophique car il n’y a pas de ponton nous sommes obligés de débarquer sur les escaliers ce que je trouve assez dur.

3 jours plus tard nous rencontrons un bateau de français avec deux enfants sympas Paul qui a 6 ans et Antoine qui  en a 11, nous jouons beaucoup avec eux et faisons de la plongée.

Au bout d’une semaine nous partons en direction du mouillage de l’île Lobos au nord de Fuerteventura. Nous trouvons le mouillage inconfortable avec une forte houle. Nous y restons la nuit pour repartir le lendemain après-midi, chassés par les catamarans plein de touristes.

En arrivant au port de Coralejo a Fuerteventura (en face du mouillage de Lobos) il fait beau et la mer est très calme nous nous mettons sur le ponton voyageur.

2 jours plus tard nous revoyons Antoine et Paul avec qui on décide de se retrouver à Las Palmas. Nous, nous partons pour Morrojable au sud de Fuerteventura avant d’aller à Las palmas qui est à Gran Canaria. Après trois jours nous partons pour Las Palmas, en arrivant nous remarquons l’immense port de commerce, nous nous mettons au mouillage car nous ne voulons pas risquer une arrivée de nuit au port. Le lendemain matin nous allons au port et nous nous mettons au ponton d’arrivé. Après plus de 1h30 de queue nous repartons avec une place. Nous appelons Paul et Antoine et apprenons qu’ils sont partis le matin de notre arrivée pour aller à Santa Cruz. A Las Palmas nous sortons beaucoup, faisons le ravitaillement, les courses pour Noël, nous allons beaucoup à la plage aussi et  je fais du surf avec Pauline. Après une semaine nous partons pour la Gomera. En arrivant, nous retrouvons Antoine et Paul mais ils ne restent pas longtemps. Mais par contre nous, nous allons fêter Noël ici et rester normalement un mois à la Gomera.

 Basile  

 

 

Apiedmaispasque |
Lilotbambou |
Kangourouroz |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Asiafamily
| ECOLE JEAN DE LA FONTAINE -...
| Plaisir d'écrire et vo...